← retour  |  2019 programme d'été
 

Nicole Bianchet (D/US) 

La Sorcière Rechargée

Nicole Bianchet ne peint pas, elle travaille ses images. Avec le couteau, elle gratte et gratte le bois, pèle et blesse le sol, colore les blessures comme si elle guérissait les cicatrices. Nicole commente: « J'essaie d'être aussi contrôlée que possible et aussi chaotique que nécessaire. »* ...

L’exposition « La Sorcière Rechargée » montre les fruits du séjour de Nicole Bianchet à DIEresidenz. Elle est centrée sur la découverte et réinterprétation du paysage du Diois oú se retrouvent la Belle Justine, Narcisse, des chevaliers et sorcières – différents alter egos de l’artiste. Depuis sa jeunesse près de la forêt noire, Nicole est fascinée par la forêt, sa puissance, les nuances de couleur, les jeux de lumière et l’obscurité. Un séjour dans la forêt peut faire sortir plein d’émotions – la joie de vivre, la gratitude pour la beauté de la nature, l’harmonie avec la mère terre, comme la solitude, la mélancolie ou la peur.

Pour sa peinture sur bois, l’artiste allemande-americaine a créé une technique individuelle. Elle peint sur des planches de bois, et elle dessine avec un cutter – comparable avec la pointe sèche des aqua tinta – mais le procédé est plus dynamique et les peintures bien plus grandes. Son travail sur bois est très énergique, comme dans le travail de Jackson Pollock qui jette et laisse gouter la couleur sur la toile au sol en tournant autour de l’ouvre comme dans une danse. Pour ses œuvres jusqu’à 2 x 3 mètres, Nicole doit bien fixer le bois pour sa bataille au couteau – une bataille pour la maitrise sur l’œuvre, une partie de bras de fer avec l’art.

Bien que le processus de travail soit très physique et brutal, les œuvres sont souvent mystiques, toujours poétiques. À Die, l’histoire de la Belle Justine, qui s’est suicidée car elle n’était pas dans la norme, a attiré son attention. Elle a imaginé sa tête pour la machine de vœux « La belle Justine » et elle lui a donnée le pouvoir de réaliser vos vœux. cb

//

Plus d’infos sur l’artiste:  www.bianchet.net
*
gallerymichaelhaas.com